HÔTEL DE VALS : 7132 HOUSE OF ARCHITECTS

19 mai 2017 Par Mathieu Fumex
7132 Hôtel ©DR
7132 Hôtel © DR
7132 Hôtel ©DR
7132 Hôtel ©DR

Cas d’école pour les étudiants en architecture, moins connues du grand public, les thermes de Vals sont l’un des joyaux de l’architecture contemporaine. Implantées sur une source chaude au cœur des Alpes grisonnes en Suisse, et évoquant une crevasse de gneiss – roche métamorphique présentant une alternance de lits clairs et foncés –, elles ont été conçues par le Suisse Peter Zumthor entre 1993 et 1996.


Un ouvrage si élégant et minutieux qu’il fut classé monument historique seulement deux années après son inauguration et qui rendit mondialement célèbre son concepteur, contribuant largement à ce qu’il obtienne le renommé prix Pritzker en 2009. Imaginer que la source était restée inexploitée avant l’intervention de l’architecte serait toutefois une erreur, en témoigne l’édification, dès les années  1960, de divers complexes hôteliers dans les environs.

Pour le plus grand plaisir des amateurs d’ablutions et de beaux intérieurs, l’un de ces hôtels a fait l’objet d’une rénovation menée depuis 2014 par quatre « starchitectes » dont les noms suffisent à promettre un séjour hors du commun : Thom Mayne, de l’agence Morphosis, Tadao Andō, Kengo Kuma et bien sûr Peter Zumthor ont ainsi signé quatre chambres reproduites en plusieurs exemplaires – 73 au total. Baptisée 7132 House of Architects – clin d’œil au code postal de la commune – le projet ambitionne d’offrir un bain d’architecture, en plus de ceux qui ont déjà fait la renommée du village de Vals.

Ce sont donc quatre univers différents qui sont soumis aux curistes : si le Suisse a imaginé un sobre écrin de stuc italien, ses confrères nippons ont, eux, privilégié le bois, Tadao Andō en concevant une suite en « hommage aux maisons de thé » traditionnelles japonaises, Kengo Kuma en dessinant un « cocon de chêne » dans lequel le lambris ligneux domine et dessine des courbes reposantes. Mais c’est peut-être la réalisation du concepteur américain qui interpelle le plus : non content de concevoir la nouvelle entrée du bâtiment – une structure évoquant un ruban blanc enroulé recouvert de stuc –, Thom Mayne propose une suite sans pareille, réinterprétant les caractéristiques du lieu en utilisant des plaques de gneiss en guise de revêtement mural – à noter que des versions alternatives sont aussi proposées en bois et marbre. Au cœur de chaque chambre, un petit trésor : une douche en verre dont les courbes sensuelles donneraient presque envie de bouder les thermes.

Et pour ceux qui souhaiteraient associer les plaisirs du palais à ceux du corps, la 7132 House of Architects possède désormais son restaurant, le 7132 Silver, dont le chef, Sven Wassmer, vient de recevoir une seconde étoile au guide Michelin. Décidément, Vals s’affirme comme la destination idéale pour couler un délicieux séjour…

 

Article publié dans Architectures À Vivre 95 : Un air de vacances (mai-juin 2017)